Loading...
 

No Food for Thought

Mourrons donc, non?

admin Saturday February 13, 2016

C'est bien connu que notre vie dépend de nos organes.
C'est aussi bien connu que nos organes sont moins nécessaires après la mort.

Pourtant, à chaque fois que je reçois une carte d'assurance maladie, on me dit de déclarer mon consentement au don d'organes. Cet effort serait si nécessaire qu'on tente de me persuader à coup de marketing. « Signez don », dit le pamphlet. Je suis bien prêt à faire un effort pour le don de mes organes, mais pourquoi devrais-je soit…

  • Apposer un autocollant sur chaque nouvelle carte et le signer, tout en avisant mes proches de mon consentement
  • ou envoyer, par la poste, un formulaire de consentement


Si les beaux chiffres (comme les 8 vies potentiellement sauvées) que le gouvernement avance pour inciter au consentement sont vrais, la présomption de consentement n'aurait-elle pas autant plus d'intérêt?

Ce que je serais prêt à faire, c'est de demander la présomption de consentement. Mais la pétition 411 est fermée depuis des années. Le gouvernement y a même répondu, rejetant en prétextant que le consentement présumé dans d'autres pays a donné «un résultat mitigé». La réponse mentionne « la possibilité d'effets pervers, comme une perte de confiance du public dans le système de prélèvements », prétendant même que le consentement présumé « pourrait, à la limite, aggraver la pénurie d'organes ». Mais quelle confiance du public dans le système de prélèvements? Et comment le consentement présumé pourrait-il diminuer une telle confiance?

Je suis désolé si mon boycott vous condamne à la mort, mais en réalité, ce meurtre aura été commis par le gouvernement du Québec. Certainement pas par moi, car je serai mort.

Vous pourrez au moins vous conforter en pensant que vous ne serez privé que d'une vie dans une société encourageant l'égoïsme, et avec plus de considération pour ses cadavres que pour ses membres. L'altruisme est généralement plus coûteux que l'égoïsme. Mais sommes-nous condamnés à ce que l'altruisme soit toujours plus coûteux?

Je ne ferai pas de déclaration officielle de consentement tant qu'il me faudra le faire plusieurs fois ou par la poste, mais j'autorise par le présent paragraphe que mes organes soient donnés à ceux qui boycottent le don d'organes à refus présumé, à ceux qui ont consenti au don d'organes et aux mineurs. Sauf pour mon cerveau (que je réserve à notre gouvernement brain-dead, qui en a tant besoin d'un nouveau, même si le mien peut sembler sans cœur).

En espérant que ma foie dans ce boycott ne sera pas vaine et qu'il me permettra de voir le consentement présumé (tel qu'il existe en France) au Québec de mon vivant. Et pourquoi pas avant la baisse anticipée des opportunités de dons d'organes?

Mise à jour 2017-05-14 : Ma carte expire à nouveau. Aucun changement de situation, et toujours aucune action de ma part pour devenir complice de cet ignoble massacre. Nouvelle insulte : le formulaire qu'il faudrait remplir réfère au site de Transplant Québec avec une mauvaise adresse. Gros progrès!

Fully Free

Kune ni povos is seriously freethough not completely humor-free :

  • Free to read,
  • free to copy,
  • free to republish;
  • freely licensed.
  • Free from influenceOriginal content on Kune ni povos is created independently. KNP is entirely funded by its freethinker-in-chief and author, and does not receive any more funding from any corporation, government or think tank, or any other entity, whether private or public. , advertisement-free
  • Calorie-free*But also recipe-free
  • Disinformation-free, stupidity-free
  • Bias-free, opinion-free*OK, feel free to disagree on the latter.
  • Powered by a free CMS...
  • ...running on a free OS...
  • ...hosted on a server sharedby a great friend for free